Poupée fillette

Dénomination: 
Création: 
Matières et techniques: 
tête, membres et buste en bois peint vernis couleur crème ; corps en tissu bourré ; perruque courte en mohair blond ; nez en bois en triangle rapporté ; jupon et robe en coton ; chaussettes courtes blanches en tissu ; chaussures en moleskine noire
Mesures: 
H. cm : 51
Fonctionnement et contexte: 
Depuis la fin du XIXe siècle, l’industrie française de la poupée subit l’assaut des importations allemandes (rapport qualité prix inégalé). En 1914, les importations sont arrêtées du jour au lendemain et la France se trouve dans l’obligation de se suffire à elle-même. « La terre tourne, la guerre sévit, les enfants jouent. Ainsi va le monde. Les hommes réclament des armes et les fillettes des poupées » affirme Jeanne Doin en 1916. Ainsi, cette période de guerre va être marquée par la « renaissance » du jouet français et de la poupée grâce à des associations régies par des femmes et à deux expositions organisées par l’Union Centrale des Arts Décoratifs (ucad). La Baronne de Laumont et Madame Lazarski sont les deux femmes qui président dans le renouveau de la poupée. Madame Lazarski, peintre d’origine polonaise s’installe à Paris en 1914 et crée un atelier avec des réfugiés Polonais : illustrateurs et artistes développent la fabrication de poupées en chiffon. Si avant la guerre, les poupées en tissu feutre ou en chiffon étaient fabriquées en série, celles de l’atelier de Madame Lazarski sont simplifiées et habillées avec goût. Avec la création de modèles variés, ces poupées peuvent être qualifiées de poupées d’art et sont présentées dans de nombreuses expositions dès la fin de 1914. Les poupées qui sortent des ateliers de la Ligue du Jouet Français créées par la Baronne de Laumont restent dans la forme traditionnelle de la poupée (corps articulé, tête mobile en biscuit, habits régionaux des provinces françaises ou historiques) mais modelées par des sculpteurs, elles constituent de nouveaux types (de poupées). La « renaissance » du jouet français et de la poupée trouve son point d’orgue grâce à deux expositions parisiennes organisées par l’ucad en 1916-1917. Exposition des Jouets Artistiques est présentée de mai à juin 1916 au Pavillon Marsan et offre à 74 exposants la possibilité de montrer leur création. La seconde, Exposition de jouets artistiques et de l’Image de Guerre populaire a lieu de novembre 1916 à janvier 1917 et permet à 87 exposants dont la moitié sont des créateurs de poupées de présenter les dernières nouveautés. L’appel aux artistes pour créer des jouets de qualité est une des missions de l’Ucad à cette époque. La Poupée petite fille naît dans ce climat de création artistique. Peintre, graveur, illustrateur français, Georges Lepape (1887 – 1971) illustre de 1912 à 1925 les pages de la Gazette du bon ton et dessine de nombreuses couvertures pour les revues Femina ou Vogue. Ami de Paul Poiret, il met en images les inventions de ce grand couturier et mécène et publie en 1911 Les choses de Paul Poiret vues par Georges Lepape. Quand Georges Lepape crée des poupées et des marionnettes, il travaille en collaboration avec sa femme. Alors qu’il réalise les visages, sa femme les habille en suivant les évolutions de la mode de l’époque. D’un intérêt exceptionnel, les poupées et marionnettes de Georges Lepape ont été présentées à Exposition de jouets artistiques et de l’Image de Guerre populaire. La collection du Département des jouets possède également une marionnette de cet artiste. Réalisée en bois vers 1915, elle porte un modèle de Paul Poiret : deux pièces dont une robe en lamé or bordée de cygne, avec perles blanches sur un pantalon bayadère en mousse de soie.
Numéro d'inventaire: 
993.114
Situation: 
En réserve
Photographie: 
©Paris, MAD / Michel Pintado Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque du MAD
Droits auteur: 
©Adagp, Paris, 2010
Bibliographie: 
Des Jouets et des Hommes : Paris : RMN-Grand Palais, Les Arts Décoratifs, 14 septembre 2011 - 23 janvier 2012. Girveau, Bruno ; Charles, Dorothée et al. Paris : RMN-Grand Palais, 2011. 327 p. : ill. ; 30 cm . Index. Bibliogr. p.320 . - ISBN 978-2-7118-5795-1.
(repr. p.179)

Alberto Manguel (Texte) ; Michel Pintado (Photographie) ; Jean Haas assisté de Simon Saulnier (Scénographie). Au pays des jouets - Cent ans d'aventures. Paris : éditions Xavier Barral ; Musée des Arts décoratifs, 2006. 224 p.
(pages 8-9 et 20-21)

Deguillaume, Marie-Pierre ; Gorguet Ballesteros, Pascale ; Henriot, Jacques [et al.]. Jeux et jouets dans les musées d'Île-de-France. Paris : Ed. Paris-Musées, 2004. - 220 p. : photo coul. , ill. coul. Bibliogr. - ISBN 2-87900-855-7.
(repr. p.175 et 187)

Acquisitions.- in : Revue du Louvre, revue des musées de France, n°5/6, décembre 1994
(p.117 et repr.noir et blanc p.117. texte de Barbara Spadaccini-Day)
Expositions: 
Des jouets et des Hommes. Exposition de jouets au City Art Museum d'Helsinki du 21 février 2012 au 20 mai 2012. [Itinérance de l'exposition qui s'est tenue au Grand-Palais, Paris, du 12 septembre 2011 au 23 Janvier 2012]
Histoire de jouets. 1ère exposition de la Galerie des jouets du musée des Arts décoratifs,Paris. 15 septembre 2006 au 6 mai 2007. Dorothée Charles, commissaire.
Des jouets et des Hommes. Exposition de jouets au Grand-Palais, Paris. du 12 septembre 2011 au 23 Janvier 2012. Itinérance : Au City Art Museum d'Helsinki du 21 février 2012 au 20 mai 2012.
Acquisition/dépôt: 
1993.114